On vous répond ici !


Bonjour et bienvenue dans la conversation France Oreiller. Actuellement aucun collaborateur n'est présent, mais laissez nous un message et nous vous répondrons dès que possible. A bientôt chez France Oreiller.

On vous répond ici !

Le réchauffement climatique est (aussi) mauvais pour notre sommeil !

Parmi ses innombrables effets pervers, le changement climatique en a plutôt inattendu : il perturbe notre sommeil. Les températures se réchauffant en effet plus rapidement la nuit que le jour, nous risquons d’avoir de plus en plus de mal à contracter un sommeil réparateur.

C’est l’une des autres victimes collatérales du réchauffement climatique : notre sommeil ! Selon une étude publiée dans la revue Global Change Biology, les températures mondiales se réchauffent particulièrement rapidement la nuit. Les chercheurs ont en effet constaté qu’entre 1983 et 2017 et sur une grande partie de la surface terrestre, la hausse des températures nocturnes est 0,25°C plus élevée que la hausse diurne. Une asymétrie du réchauffement principalement due à la modification des niveaux de couverture nuageuse, précise le site Reporterre qui indique que si l’augmentation globale de la couverture nuageuse refroidit la surface pendant la  journée, elle retient la chaleur pendant la nuit.

Le processus de thermorégulation perturbé par la hausse des températures nocturnes
Or, on le sait, une température ambiante trop élevée nuit, comme le bruit par exemple, à la qualité du sommeil. Selon le docteur Geoffroy Solhelac interrogé par Reporterre, « une température trop haute complique la thermorégulation du corps humain réglée par notre horloge biologique. Pendant l’endormissement, la température centrale du corps diminue en perdant de la chaleur par les extrémités », comprenez les mains et les pieds. La température idéale d’une chambre pour bien dormir se situe entre 18 et 21°. Mais au-delà de 30°, le processus de thermorégulation est perturbé.

Ajouté à cela le stress que peuvent engendrer les catastrophes météorologiques de plus en plus fréquentes, et les problèmes respiratoires liés à la mauvaise qualité de l’air, vous obtenez un cocktail détonnant qui perturbe profondément le sommeil des hommes, comme l’avait expliqué une étude publié en 2018 dans la revue Sleep Medecine.

Article sur http://www.francesoir.fr/societe-sante/le-rechauffement-climatique-est-aussi-mauvais-pour-notre-sommeil

Commentaires

Aucun commentaire pour le moment!

Laisse ton commentaire

Dimanche Lundi Mardi Mercredi Jeudi Vendredi Samedi Janvier Février Mars Avril Mai Juin Juillet Août Septembre Octobre Novembre Décembre